Just another Réseau Blog Poliris site
28 sept

Votre agence immobilière de Niort vous encourage à concrétiser maintenant votre projet !

Sweet home

Votre agence immobilière de Niort est formelle : septembre et octobre sont de très bons mois pour se lancer dans une acquisition immobilière ! Et pour cause : toutes les banques n’ont pas rempli leurs objectifs annuels de production de crédits ; elles sont donc prêtes à consentir aux emprunteurs des baisses de taux. Alors même si, cet automne, les taux restent bas (en moyenne on peut emprunter actuellement à 1,50 % sur 15 ans, 1,70 % sur 20 ans, et 1,90 % sur 25 ans et pour de beaux profils, Vousfinancer est parvenu à obtenir par exemple 1,20 % sur 20 ans et 1,40 % sur 25 ans), il est possible d’obtenir d’excellentes conditions de financement. Rappelons que les banques qui, elles, ont déjà rempli leurs objectifs ne ferment pas pour autant le robinet du crédit. En revanche, elles se concentrent sur les meilleurs profils, les fonctionnaires ou les professions libérales.

Le mois de septembre est donc un mois « charnière » : il permet en effet de capter les derniers dossiers pour concrétiser les objectifs de production de l’année en cours et très vite, d’enchaîner sur la production de l’année à venir.

Vous voulez acheter un premier logement ? Suivez les conseils de votre agence immobilière de Niort et n’attendez pas. Si du côté des taux, l’été a été calme, de nombreuses incertitudes pèsent sur l’évolution des taux dans les mois à venir. « Les banques ont beaucoup prêté en début d’année, atteignant pour certaines leurs objectifs annuels en seulement 6 mois, analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. Dans le contexte actuel où elles anticipent une hausse des coûts de refinancement, ainsi que davantage de contraintes pouvant peser sur leur rentabilité, le risque est que certaines décident de ne prêter qu’aux clients les plus rentables, ceux avec lesquels elles pourront mettre en place une relation de long terme.»

O.D. / Bazikpress © Delphine Debressy

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée